Le cachet de l’ancien dans un écrin de nature

Le corps de logis de «la Volière» construit entre la fin du  XVIIIème et au début du XIXème siècle est un bâtiment champêtre dont le charme et la qualité de construction en moellons de pierre de tuffeau séduisent dès l’abord.

Ce lieu, originellement à vocation agricole, est rare sur le plateau de Sainte Maure du fait de ses vastes dimensions, de sa cour close de murs, fermée par un large bâtiment à deux étages non mansardés à usage de grange et de bergerie.

Il résulte une belle cohérence de cette  disposition  en U, qui est renforcée par l’usage abondant de la pierre et de l’ardoise. Par ailleurs cet ensemble est rehaussé  par  un agréable bâtiment d’habitation flanqué d’une belle tour.